workshop photo en Himashal Pradesh

Une aventure humaine, solidaire et artistique.
…

Art++ souhaite mener à bien des projets où l’expression artistique et l’engagement humain se rencontrent et se mêlent pour témoigner et conter l’histoire d’êtres, et d’être…

TASHI DELEK PHOTOS PROJECT est un projet mené dans l’Himalaya sur plusieurs années, dans les diverses colonies de réfugiés tibétains en Inde et au Népal.

TASHI DELEK PHOTOS PROJECT > 1ère édition= avril 2010

Workshop Photos avec les enfants du TCV (Tibetan Children’s Villages), Dharamsala, Inde.

 Marc RIBOUD fût notre premier « Parrain ». Avec sa connaissance de la culture Tibétaine et sa sensibilité photographique et artistique, il a soutenu notre projet. Durant deux semaines, dix enfants du Tibetan Children’s Village de Dharamsala ont découvert la photographie et travaillé ensemble à montrer leur vie quotidienne d’enfants en exil, leur identité tibétaine, leur culture bouddhiste…
Richard PETIT, artiste photographe et professeur invité, a enseigné chaque jour les bases de la photographie par la lecture d’images et des exercices ludiques de mise en scène. Cette approche vise à faire toucher du doigt que l’image photographique est un signe, qu’elle procède d’un projet. C’est à dire qu’elle est une fabrication découlant d’une intentionnalité, qu’elle est la construction d’un “message” bien plus qu’une “prise de vue” objective. L’utilité de cette approche est d’aiguiser le regard des élèves, de les rendre plus critiques et moins crédules en face de l’image photographique omniprésente.
La démarche des jeunes photographes fût d’établir le contact avec les personnes, de s’imprégner des lieux et susciter des rencontres tout en composant avec l’environnement, les ambiances, les choses en place.
 Ce fût 15 jours extraordinaire d’apprentissage, de partage, d’images…
Ces enfants sont l’espoir de tout un peuple, d’une culture en danger, et leur donner une chance de montrer leur réalité, c’est donner un sens à leur existence ici et maintenant, et permettre au quotidien et aux choses en place de témoigner de l’immensité vitale de leur identité aujourd’hui en péril.
Merci à Tsering Dolma, Karma Slichoe, Migmar Dolma,Tenzin Yangzom, Tenzin Thokmey, Tenzin Kulsang, Tenzin Jigdol, Tenzin Lhakpa Tsering, Chokmen Yangzom, Sherab Salmo.

 

 
 

A notre retour en France, nous avons exposé les images prises par les stagiaires du TCV (Tibetan Children’s Village), lors de divers événements photographiques :
• Durant le festival « Les Boutographies »à Montpellier en MAI 2010 au Pavillon Populaire, principale galerie de la ville de Montpellier dédiée à la photographie  sous la forme d’un ”slideshow”.
• Aux Rencontres Internationales de la Photographie à Arles en juillet 2010
.

TASHI DELEK PHOTOS PROJECT > 2ème édition = avril 2011

Workshop-Photos avec les enfants du TCV (Tibetan Children’s Villages), Dharamsala, Inde.

Cette session a débuté part un « bilan » du stage de 2010 : 
Agnès LEGROS a accompagné les stagiaires dans le choix des images de l’année précédente afin de concevoir une exposition et de l’organiser.
 Puis un nouveau projet a été choisi ensemble : un journal intime écrit en images avec le LCA de Lomo et des films Noir et Blanc.

         

Découverte et soutien à la création du photographe Tibétain Dhagpo. 

Dhagpo est né au Tibet, dans la région Sud-Ouest appelée Kham. En 1990 il s’exile à Dharamsala, petite ville du nord de l’Inde et siège du gouvernement tibétain en exil. Il traverse ainsi muni de son appareil photo l’Inde et le Ladakh, développant lui-même ses films et ses tirages. Il expose ses photographies dans la rue en les vendant afin de continuer ses voyages photographiques, privilégiant une photographie traditionnelle. 
Plusieurs expositions ont donc été organisées à Montpellier, Nîmes, Arles.

TASHI DELEK PHOTOS PROJECT > 3ème édition = avril 2012

part_1 > KARUNA SECHEN = mars 2012

Après Marc Riboud, photographe reconnu, et Jean-Claude Carrière, écrivain et grand connaisseur de la culture et de la philosophie Tibétaine, comme ”Parrains”, c’est avec Matthieu Ricard et KARUNA SHECHEN que l’association ARTPLUSPLUS continue son action au sein des colonies de réfugiés tibétains, en Inde et au Népal.

Mission de 3 semaines à Sechen Monastery avec Karuna Sechen, association de Matthieu RICARD, afin de former deux bénévoles sur place aux outils informatique de la photographie : logiciels Photoshop et Media Pro, numérisation, traitement de l’image et archivage (projet ”SHECHEN ARCHIVES”, initié par Matthieu Ricard, de préservation de la culture tibétaine, conservation de documents anciens et sacrés).
http://shechen.org/cultural-preservation/shechen-archives/

Workshop Photos avec les étudiants de l’école d’art traditionnel tibétain Tsering Art School
Cette année Flore Aël SURUN, photographe du Collectif TENDANCE FLOUE s’est jointe à nous, désireuse de participer au projet et souhaitant donner de son temps à la cause tibétaine. Forte de son expérience de membre d’un collectif, elle nous apporte son talent de photographe et sa déjà grande expérience dans le montage d’un projet photographique commun jusqu’à l’édition d’un magasine, donnant ainsi toutes ses chances à ce projet de voir le jour
.

part_2 > TCV de DHARAMSALA = avril 2012

Nous avons organisé également un deuxième workshop à Dhramsala, au TCV, avec les enfants de notre même groupe que les années précédentes.
Exposition dans le Off des Rencontres Internationales de la Photographie à Arles en juillet 2012
.

   

 

TASHI DELEK PHOTOS PROJECT > 4ème édition = mars 2013

En 2013 ce sont agnes LEGROS et Miguel AGUILAR qui enseignèrent durant 2 semaines à un groupe de 6 étudiants de l’école TSERING ART SCHOOL à Katmendou. Comment construire une camera Obscura (sténopé) avec une boite de conserve ou une boite en carton, un bout de papier et un peu de chimie photographique, et l’aventure commence avec la possibilité de faire des images, et de très belles photographies partout et à tout moment.
Une exposition et un livre collectif, ”Made in exile”, seront l’aboutissement de ces années d’ateliers, d’échanges et de découvertes, de photographies et d’expression artistique…

 

     

Nous souhaitons petit à petit ouvrir un nouveau chemin en introduisant d’autres étudiants, d’autres publics. C’est vers un plus grand échange, à travers ce fabuleux médium qu’est la photographie, une ouverture culturelle et humaine que nous tendons, en nous associant à d’autres organisations, en Europe ou sur place avec des associations locales.
Partager cette aventure avec d’autres apprentis photographes, jeunes et étudiants d’origines diverses mais aussi des photographes professionnels, des artistes…
C’est une chance pour tous d’ouvrir son esprit en découvrant cette aventure, en la partageant et la soutenant !